La guerre des navigateurs internet

Pour les non-familiers du langage web, un navigateur est tout simplement l’interface qui vous permet de naviguer sur internet.
Pour les non-familiers du langage web, un navigateur est tout simplement l’interface qui vous permet de naviguer sur internet. Internet Explorer, Firefox, Opéra, Safari, Chrome, autant de noms connus que d’entités différentes à avoir conquis leur part d’internaute. Derrière cette différence entre les noms se cache également des conflits perpétuels dans les scripts de chacun.

1 – Concrètement, qu’est-ce qui change ?

Si on fait bref, lorsque vous allez sur internet à partir d’un navigateur, il est possible que la page de votre site ne s’affiche pas de la même manière chez quelqu’un qui utilise un navigateur différent du votre. Cela peut se traduire par de nombreuses variations dans l’affichage tels que des marges plus ou moins importantes entre les sections, des polices qui ne s’affichent pas pareil, voir même des fonctionnalités désactivés.

2 – Comment est-ce possible ?

Il faut imaginer les navigateurs comme des logiciels, chacun conçu par des équipes différentes. Certes la grande majorité des scripts sont identiques, mais les divergences qui subsistent peuvent occasionner de sérieux problèmes de compatibilité dans le code si on n’est pas habitué à travailler de façon polyvalente.

3 – Internet explorer, champion de l’incohérence

Pourtant porté par le géant Microsoft, Internet Explorer a la réputation d’être le navigateur le plus capricieux auprès des développeurs. A savoir qu’il existe plusieurs version encore actuellement utilisées (IE7, 8, 9, 10, 11…), dont la plus ancienne a maintenance plus de sept ans. Autant dire qu’entre les versions intermédiaires qui ont inclus des fonctionnalités actuel, des versions plus récentes qui les ont occulté, et des versions qui sont complètement dépassées, Microsoft, malgré sa grande notoriété, reste un frein assez gênant dans l’avancement sur internet.

4 – Le cache, un électron libre

Le cache, c’est la mémoire que votre navigateur utilise pour conserver les données du site afin des les afficher plus rapidement à votre prochaine visite. Avantage ou inconvénient ? Difficile de trancher dans le sens où il sous-entend un gain de temps, mais d’un autre côté, un site qui vient de subir des modifications importantes mettra peut-être du temps ou demandera de nombreux rafraîchissement pour pouvoir s’afficher convenablement sur certains navigateurs. Google Chrome a par exemple la réputation de conserver les données très longtemps, il est ainsi parfois difficile d’avoir la dernière version d’affichage.

5 – Conclusion

Il ne s’agit bien sûr pas d’une guerre à proprement parler, mais il faut bien avouer que la diversité de chaque navigateur peut parfois causer de sacrés tords, surtout dans la possibilité d’utiliser certaines fonctionnalités. Chaque navigateur se doit bien entendu de suivre pas mal de normes de conformité, mais ces différences forcent les développeurs à limiter les possibilités si l’on souhaite qu’un site soit identique sur tous les navigateurs.

Partage cet article !

Partager sur facebook
Partager sur linkedin

Vous aimerez aussi

On en parle dans notre Lab !

Prestations complémentaires