10 règles pour une E-carte de voeux réussie

Si vous souhaitez limiter votre budget communication sur ce point et gagner du temps, testez la E-carte de vœux !
La fin de l’année pointe déjà son nez qu’il faut penser à préparer vos cartes de vœux. Si vous souhaitez limiter votre budget communication sur ce point et gagner du temps, testez la E-carte de voeux !

0 – Introduction

Souhaiter ses vœux en utilisant une E-carte, c’est faire le choix d’envoyer un mail à tous vos contacts. Mais attention : si certaines règles ne sont pas respectées, vous pourriez faire échouer votre opération de communication ! Apresta vous propose 10 points importants à retenir.

1 – Format et méthode de travail

Travaillez votre E-carte comme si le but final était de l’imprimer. Pour un envoi par mail, vous resterez sur 72dpi et 600px de large… mais si vous changez d’avis, vous pourrez aussi faire imprimer quelques cartes en 300DPI. L’erreur serait de réaliser un superbe visuel mais trop petit pour être réutilisé en impression.

2 – Charte graphique

Si vous avez un logo et une charte graphique, n’oubliez pas de les réutiliser. Votre client doit pouvoir vous reconnaître rapidement en lisant vos vœux. Évitez surtout de partir sur un mailing artistique, illisible et arc-en-ciel.

3 – Contenu texte et image

Pour éviter de terminer dans les spams, n’oubliez pas d’équilibrer votre création avec du texte ET de l’image. Cela sera surtout important lors de la découpe HTML du mailing.

4 – Lien vers votre site

Englobez votre visuel d’un lien vers votre site internet, histoire de réaliser quelques conversions au passage.

5 – Coordonnées de contact

Pensez à indiquer en bas de votre mail vos coordonnées pour que le client puisse facilement vous joindre. Peut-être que cela vous amènera d’autres projets !

6 – Liste de diffusion

En France vous devez avoir l’autorisation d’une personne pour lui envoyer des mails publicitaires. Vous devez donc faire en sorte que votre mailing de voeux ne se transforme pas en mail publicitaire histoire d’éviter quelques poursuites judiciaires.

7 – Utiliser un service de mailing

N’envoyez pas vos mailings à partir de votre boite mail. Passez par une vrai solution d’envoi qui limitera le spam et vous donnera des statistiques de lecture. Essayez par exemple ymlp.com

8 – Choix de la date d’envoi

Envoyez vos voeux au meilleur moment du mois de Janvier, selon votre métier. Un bon compromis c’est le milieu du mois, vous risquez moins d’être noyé dans tous les autres mails de vœux.

9 – Retour sur investissement

Analysez les statistiques d’ouvertures et de clics pour améliorer vos relations clients. Qui me lit, qui m’ignore, qui semble intéressé … puis faites vos relances par mail ou téléphone.

10 – Réutilisation

Votre visuel peut aussi être réutilisé sur vos autres supports de communication en retirant vos voeux. Vous aurez ainsi une communication homogène.

Partage cet article !

Partager sur facebook
Partager sur linkedin

Vous aimerez aussi

On en parle dans notre Lab !

Prestations complémentaires